Depuis quelques mois, j’utilise mes propres images Docker basées sous Alpine Linux. En dehors d’un gain substantiel de volume (une instance Tomcat passe de 420 Mo avec une base Ubuntu à 170 Mo sous Alpine Linux application incluse), ces images sont destinées à une utilisation avec Consul afin de configurer et reconfigurer à chaud les services – initialisés par s6-overlay – grâce à consul-template.