Par défaut, Amavis vérifie les extensions des pièces jointes aux messages électroniques filtrés. Les fichiers binaires sont bloqués tout comme les extensions de fichiers Windows sensibles. Les archives de fichiers sont également analysées et bannies si un des fichiers contient ces extensions.

Pour bypasser cette analyse, la pratique courante est d’archiver les fichiers et de protéger l’archive par un mot de passe. Toutefois, la configuration d’Amavis doit être adaptée en y insérant un test en ligne 5 :

$banned_filename_re = new_RE(
### BLOCKED ANYWHERE
# qr'^UNDECIPHERABLE$',  # is or contains any undecipherable components
# Allow if it is or contains any undecipherable components:
[ qr'^UNDECIPHERABLE$'=> 0 ],
qr'^\.(exe-ms|dll)$',                   # banned file(1) types, rudimentary

Les utilisateurs de votre messagerie pourront alors recevoir et envoyer des messages avec des archives protégées contenant des fichiers sensibles.