Il peut être utile de créer un fichier de swap sur disque  (et non sur une partition dédiée). L’avantage est que le fichier peut être redimensionné après coup.Par exemple, pour créer un fichier de 256 Mo, il faut procéder ainsi :

# dd if=/dev/zero of=/var/swap bs=1024 count=262136
# mkswap /var/swap
# swapon /var/swap

La dernière ligne doit être exécutée à chaque boot pour activer le fichier de swap. Sous Gentoo, vous pouvez l’ajouter dans /etc/conf.d/local.start. Sous Debian, tout est plus simple avec le package dphys-swap qui permet une gestion automatique. Ce dernier est configuré par le fichier /etc/dphys-swapfile dont voici un exemple :

# /etc/dphys-swapfile - user settings for dphys-swapfile package
# where we want the swapfile to be, this is the default
CONF_SWAPFILE=/var/swap
# size we want to force it to be, default (empty) gives 2*RAM
CONF_SWAPSIZE=256